Warning!

To participate in one of our programs you must be registered with Le Pays d\'en Haut! You will find the registration form by clicking on this link!

Au pied de l'Everest

Népal - Nepal

Period :

Printemps et Automne

Price :

From 2895 €

Difficulty :


Physical Condition :

Technical level :

Group :

From 10 to 12 personnes

Duration :

16 jours

Quelques photos...

Dominant le camp de base de l’Everest, les 5643 mètres du Kala Pattar constituent le plus célèbre des belvédères du Toit du Monde et des sommets du Khumbu - Lhotse, Nuptse, Pumori, Ama Dablam - et le point culminant du plus beau trekking que le Népal puisse vous offrir, si vous ne disposez que de deux semaines de vacances. Comme tous nos circuits au Népal, le meilleur rapport Qualité / Prix. Cet itinéraire, que nous avons ouvert en 1997 avec un groupe d’amis randonneurs, permet une approche en douceur des montagnes sacrées et des monastères du pays Sherpa, en respectant les paliers d’acclimatation nécessaires à la réussite d’un trekking en altitude. Les glaciers suspendus se détachant sur un ciel d’encre, les prières psalmodiées d’une voix grave à l’approche des monastères, ... autant de points forts dans cette aventure à la rencontre du pays Sherpa et de la convivialité de ses hôtes. Nous suivrons une partie du parcours effectué par l'expédition britannique de 1953, qui effectua la première ascension de l'Everest, dont le sommet fut atteint le 29 Mai 1953, par le Sherpa Tenzing Norgay et le Néo-Zélandais Edmund Hillary. -------------------------------------- Nos "plus" sur ce programme : - l'encadrement par un Guide de Haute Montagne français très expérimenté pour tout le séjour au Népal, muni d'une pharmacie complète adaptée à la haute altitude, d'un caisson hyperbare de recompression, et d'un oxymètre - l'assistance de Guides Sherpas, très expérimentés sur le Khumbu - l'ensemble de l'équipe népalaise (Guides Sherpas, porteurs) est couvert par une assurance spécifique - en trekking en lodges, nos Guides Sherpas choisissent les meilleurs lodges, vérifiant systématiquement les conditions d'hygiène et de confort. Vous prenez tous vos repas chauds en lodges (petit déjeuner, repas de midi, repas du soir) et composez à votre guise votre menu, à la carte, parmi plus de 60 plats différents. Contrairement à beaucoup d'agences de voyage qui ne proposent pas de choix de plats ou un choix limité aux plats les moins chers, nous vous faisons profiter librement de toute la variété de la cuisine népalaise, qui participe au plaisir du voyage. - à Kathmandu, depuis l'année 2002, à la grande satisfaction de tous nos voyageurs, nous logeons dans la grande maison de famille de notre ami et organisateur Népalais, Nima Thundu Sherpa. Loin du centre ville congestionné, où la pollution atmosphérique liée au trafic automobile et le bruit constant sont devenus trop durs à supporter, la maison de famille de Nima est située à 800 mètres du Sanctuaire hindouiste de Pashupatinath, dans un quartier résidentiel calme. Nima et sa famille nous y accueillent avec toute leur gentillesse et dévouement. Les chambres sont de 1, 2 ou 3 places, avec salles de bains attachées. ¨ Les repas, cuisinés par Pemba et Mina y sont excellents, mais ce qui vous marquera le plus c'est l'impression d'être dans une deuxième famille, tant l'accueil chez Nima est sincère et profond.

J 1 Vol Paris - Kathmandu sur ligne régulière.

J 2 Arrivée à Kathmandu en matinée. Accueil à l’aéroport par le responsable de l’équipe népalaise. Transfert en minibus privé. Premier aperçu de cette cité quasi-moyenâgeuse: un choc culturel ! Nuit chez Nima Thundu Sherpa.

J 3 Kathmandu - Lukla ( 2850 m ) - Phakding ( 2670 m )

Le matin, transfert à l’aéroport en minibus privé, puis vol en bimoteur sur Lukla, en compagnie de votre sirdar (sherpa, et responsable de l’équipe de portage), avec une vue magnifique sur l’Himalaya. A Lukla, vous faites connaissance avec l’équipe des sherpas et porteurs. Vous commencez votre trekking par une descente jusqu’à Chutrawa, 2500 m, face à un paysage magnifique. De l’autre côté de la vallée, vous apercevez le Karyalang, 6681 m. Au loin, le Khumbila, 5761 m, demeure sacrée du Dieu protecteur du Khumbu. En suivant la rivière Dudh Kosi, vous atteignez le village de Phakding, où se trouve votre premier "lodge" (gîte d’étape), à l’altitude 2670 m. Après-midi de repos. Nuit en lodge. Étape de 3 heures.
Dénivelée montée : DM = + 100 m. Dénivelée descente : DD = - 280 m.

J 4 Phakding - Namche Bazar ( 3440 m )
Votre chemin vous fait d’abord traverser les hameaux de Chumoa puis Jorsale, 2805 m, qui marque l’entrée du Parc National de Sagarmatha. Après les forêts de sapins, parsemées de petites cascades, et la traversée d’un impressionnant pont suspendu, une rude montée vous conduit à Namche Bazar, village construit en étages dans une combe en forme de fer à cheval. Capitale du pays sherpa et important centre commercial, Namche était le point de passage obligatoire des caravanes se rendant au Tibet par le col du Nangpa La, 5716 m. Nuit en lodge. Étape de 5 h 30.
DM = + 970 m. DD = - 200 m.

J 5 Namche Bazar - Tengpoche ( 3867 m )
Après une courte mais rude montée, un magnifique sentier balcon perché au-dessus des gorges de la Dudh Kosi vous amène au hameau de Thashingo, 3452 m. Vous descendez traverser la Dudh Kosi au pont de Phunki, puis remontez au milieu des pins de l’Himalaya et rhododendrons jusqu’au monastère de Tengpoche (" Montagne de l’empreinte du talon "), 3867 m. Le célèbre monastère bouddhiste, totalement détruit en Janvier 1989 par un incendie d’origine électrique - la rançon du progrès -, a depuis été reconstruit grâce à des donations de toute la communauté bouddhiste à travers le monde. L’écrin de montagnes qui entoure ces lieux tant vénérés accroît le caractère exceptionnel de ce site: au sud, le Thamserku, 6608 m et le Kangtega, 6685 m ; à l’est, l’Ama Dablam, 6856 m; à l’ouest, en direction de Namche Bazar, la chaîne du Kwadge, 6187 m; au nord, le Lhotse, 8511 m et l’Everest, 8848 m. Après-midi de repos. Visite du monastère, et nuit en lodge à proximité. Étape de 4 heures.
DM = + 707 m. DD = - 280 m.

J 6 Tengpoche - Dingpoche ( 4330 m )
Au flanc de la pyramide de l’Ama Dablam, le sentier des alpages, dominant le canyon de l’Imja Khola, est une merveilleuse ballade à flanc de montagne, et quelle montagne ! L’Ama Dablam, cime sacrée du peuple Sherpa, aux flancs caparaçonnés de séracs et d’éperons vertigineux. Parfois étroit et déroutant, serpentant au coeur des forêts, ce sentier a été redécouvert par un de nos groupes, et fait l’unanimité chez nos guides par sa beauté et surtout par son calme: vous n’y croiserez personne, à l’exception de quelques sherpanis en quête de bois de chauffage, ou de foin. Au bout de la trace, Dingpoche, village d'altitude et plus haut habitat permanent de la vallée de l’Everest, où poussent encore l’orge et le millet. Nuit en lodge. Étape de 5 h 30.
DM = + 713 m. DD = - 250 m.

J 7 Dingpoche ( 4330 m )
Journée de repos et d’acclimatation autour de Dingpoche: courte ballade à Nangkartshang Gonda, crête couronnée de stupas et drapeaux à prières, à 4615 mètres d’altitude, et magnifique belvédère sur l’Ama Dablam. Nuit en lodge.
DM = + 285 m. DD = - 285 m, 1 h 30 de marche.

J 8 Dingpoche - Lobuche ( 4930 m )
Remontant la vallée de l’Everest, le paysage devient plus austère; quelques habitats parsèment cet univers de rocs et glaciers. Tout d’abord relativement plat, le sentier s’élève ensuite jusqu’au pied de la moraine frontale du glacier du Khumbu. Vous atteignez le petit hameau de Lobuche. Après-midi de repos. Nuit en lodge. Étape de 4 heures.
DM = + 650 m. DD = - 50 m.

J 9 Lobuche - camp de base de l'Everest ( 5400 m ) ou sommet du Kala Pattar ( 5643 m ) - Pheriche (4240 m)
Un départ une heure avant l'aube vous conduit en montée régulière jusqu’à l’alpage de Gorak Shep, 5125 m, posé sur un fond sableux. De cet alpage, vous pouvez soit vous rendre au Kala Pattar, petit sommet facile ne comportant aucune difficulté, situé au pied du Pumori, 7145 m, d’où l’on a une vue extraordinaire sur le plus haut cirque de montagnes du monde (Everest, 8848 m, Lhotse, 8501 m, Nuptse, 7879 m), soit, en marchant sur un glacier recouvert de débris morainiques, accéder au camp de base de l’Everest, au pied de l’Ice Fall. Retour par le même itinéraire à Lobuche, puis descente sur Pheriche. Nuit en lodge. Étape de 9 heures.
DM = + 863 m. DD = - 1553 m.

J 10 Pheriche - Phortse ( 3840 m )
Vous avez fait le plein de globules rouges, la grande forme est là. Au bout d'une heure et demie de marche, arrivés à Pangboche, nous pourrons visiter le monastère, où fut longtemps conservé le scalp du yéti, pour remercier les dieux pour nous avoir permis d’approcher leur royaume. De Pangboche, un magnifique sentier balcon se hisse au flanc de la montagne, puis redescend sur ses pentes jusqu'au plateau du village de Phortse. Après-midi de repos. Nuit en lodge. Étape de 4 heures.
DM = + 410 m. DD = - 810 m.

J 11 Phortse - Namche Bazar ( 3440 m )
Départ en descente, avant la belle montée qui conduit au col Mon La, 3973 m. Du col, notre chemin file à flanc sous le Khumbila, aux rochers couverts d’edelweiss. Vous atteignez Khumjung, très vieux village Sherpa. Khumjung compte deux monastères, et Sir Hillary, vainqueur de l’Everest en 1953, y a fondé une école et un hôpital. Dans l’après-midi vous rejoignez Namche Bazar. Visite facultative du musée consacré à la culture Sherpa et à la conquête de l’Everest. Nuit en lodge. Étape de 4 h 30.
DM = + 515 m. DD = - 915 m.

J 12 Namche Bazar - Lukla ( 2850 m )
Vous retrouvez des altitudes " européennes ", et, dopés par les globules rouges, dévalez les sentiers qui conduisent à la porte du parc, à Jorsale. Plus loin, le chemin de Lukla vous refait traverser les villages du début de votre voyage, Gumila, Phakding et Choplung, alors que les hautes cimes s’estompent derrière les collines. À Lukla, vous passerez votre dernière nuit au Khumbu. C’est l’occasion de faire la fête avec tous vos amis népalais. Nuit en lodge. Étape de 6 heures.
DM = + 480 m. DD = - 1070 m.

J 13 Vol en bimoteur de Lukla à Kathmandu.
Un dernier regard sur les cimes, beaucoup d’émotion, et vous quittez le Khumbu pour retrouver Kathmandu, la cité aux mille temples. Transfert de l’aéroport à la maison de Nima Thundu Sherpa en minibus privé. Installation chez Nima Thundu Sherpa. Après-midi libre. Nuit chez Nima Thundu Sherpa.

J 14 Journée libre à Kathmandu: vous découvrirez, à votre guise, les sanctuaires de Swayambhunath, Bodnath ou Pashupatinath (lieu de crémations), les rues fourmillantes du centre historique, les ensembles monumentaux de Durbar Square, ou l’art de la négociation d’un prix si vous achetez des souvenirs. Nuit chez Nima Thundu Sherpa.

J 15 Vol Kathmandu - Paris sur ligne régulière.
Matinée libre, puis transfert à l’aéroport en minibus privé, départ du vol en milieu d’après-midi.

J 16 Arrivée à Paris en matinée.

L’itinéraire donné ici n’est qu’indicatif, il pourra être modifié, entre autres, du fait:
- des problèmes de transports locaux
- des incidents, des intempéries
- de la décision d’une demi-journée de repos ou au contraire d’une étape rallongée
En tout état de cause, le guide de haute montagne français reste seul juge et peut également modifier le programme pour tout impératif de sécurité.

* Le prix comprend:

- le billet aller-retour Paris-Kathmandu en classe économique sur ligne régulière, et toutes les taxes d’aéroports

- la franchise de 20 kilos de bagages de soute par personne sur le vol international

- la franchise de 15 kilos de bagages par personne sur le vol aller-retour Kathmandu - Lukla

- l’accueil par notre correspondant népalais francophone à votre arrivée à Kathmandu / les transferts aéroport- maison de Nima Thundu Sherpa.

- les transferts terrestres et les vols intérieurs nécessaires au déroulement normal du programme

- l’hébergement chez Nima Thundu Sherpa, à Kathmandu, équivalent à un hôtel deux étoiles français, chambre single, double ou triple, en demi-pension

- l’hébergement en lodge (gîte d’étape) durant le trekking: hébergement simple, propre et bien tenu, le plus souvent en chambre double

- la pension complète pendant le voyage, à l’exception des repas de midi à Kathmandu (compter 4 à 5 Euros par repas). Durant le trekking, le repas du soir et le petit déjeuner sont pris au lodge où vous dormez. À midi, repas chaud dans un lodge au bord du chemin (sauf pour le jour d'ascension du Kala Pattar : pique-nique).

- l’encadrement par un Guide de Haute Montagne français et un Sirdar népalais pour toute la durée du trekking. Au guide français et au sirdar se joignent un jeune sherpa, et les porteurs.

- la fourniture d'un caisson portable de recompression, d'un oxymètre, et d'une pharmacie adaptée à la haute altitude

- tous les honoraires et frais du guide français, du sirdar et des membres de l’équipe népalaise.

- tous les frais administratifs inhérents au trekking: taxes et permis de trekking, taxes d’accès au Parc National de Sagarmatha



* Le prix ne comprend pas:

- les assurances facultatives EUROP ASSISTANCE

- les boissons (sauf durant les journées de trekking où une tasse de thé, café ou chocolat accompagne gratuitement chaque repas).

- les dépenses d’ordre personnel

- les pourboires de l’équipe népalaise

- les repas de midi à Kathmandu (compter 4 à 5 Euros par repas)

- les visites (à Kathmandu, la plupart des temples ouverts aux européens sont d’accès payant, en moyenne 300 roupies = 3 Euros; en trekking, il est d’usage de verser chacun 100 roupies = 1 Euro pour visiter un monastère)

- les frais de visa

- l’équipement individuel

- le papier toilette dans les lodges

- d’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique " le prix comprend "

N’oubliez pas:
- votre passeport doit être valide 6 mois au delà de la date de retour de votre voyage
- votre bagage de soute, sur le vol international, ne doit pas excéder 20 kilos
- Adressez au PAYS D’EN HAUT, avec le solde de votre voyage, les photocopies des 6 premières pages de votre passeport.
- ne placez dans votre bagage de cabine aucun des objets suivants:
- batterie ou piles ( appareil photo, walkman, lampe frontale, etc ... ) sous toutes leurs formes
- ciseaux ou objets coupants ou pointus
- couteau sous toutes ses formes

---------------------------------------------------------------------

La liste d’équipement est impérative, particulièrement en ce qui concerne les vêtements chauds, les conditions climatiques pouvant être rudes. Respectez également scrupuleusement les poids de bagages indiqués.

Attention : sur les vols intérieurs Kathmandu-Lukla (circuits secteur Everest), Kathmandu - Nepalganj - Juphal (circuit Dolpo), ou Pokhara - Jomosom (circuit Mustang), vous êtes strictement limités en poids, avec 10 kilos autorisés en bagage de soute, et 5 kilos en bagages à main. Aucune tolérance n'est admise sur le poids des bagages, chaque kilo excédentaire vous sera immédiatement facturé 2 EUR par vol par la compagnie aérienne. Nous vous précisons dans cette liste détaillée toutes les astuces pour gagner du poids.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Bagages sur les vols: vous aurez droit á 10 kilos autorisés en bagage de soute, et 5 kilos autorisés en bagages à main. Aucune tolérance n'est admise sur le poids des bagages, chaque kilo excédentaire vous sera immédiatement facturé 2 EUR par vol par la compagnie aérienne.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Pour vos sous-vêtements classiques ou thermiques, tenez compte du fait qu'on peut laver ses sous-vêtements en trekking avec du savon de Marseille, vous gagnerez ainsi au moins 500 grammes en poids de bagages.

* BAGAGES:

L’ensemble de vos bagages doit être réparti dans deux sacs: un sac à dos et un sac marin ou sac de sport avec cadenas


* Le sac à dos

C’est le sac qui voyagera avec vous en cabine, et que vous porterez chaque jour pendant le trekking. Il ne doit pas être trop volumineux (environ 40 litres) et doit être léger (poids maximum 1200 grammes), et contenir ce qui est lourd et fragile durant le vol international, et ce qui peut être utile durant les transferts: veste, livres et revues, médicaments personnels, trousse de toilette, très bonnes lunettes de soleil, etc... Identifiez-le, à l’intérieur et à l’extérieur, avec vos nom et adresse.




Les mesures de sécurité étant très strictes sur les vols vers le Népal, vous n’y placerez aucun des objets suivants:

- ciseaux ou objets coupants ou pointus

- couteau sous toutes ses formes

Tous ces objets doivent impérativement être mis dans le bagage en soute.



Pendant le trekking ce sac que vous porterez contiendra le nécessaire de la journée. Sur place le guide vous indiquera ce que vous devez prendre avec vous pour chaque étape.



* Pochette anti - vol

Portée autour du cou ou en ceinture: passeport, deux photos d'identité, certificat de vaccination, devises, carte de crédit, papiers personnels, la clef du cadenas de votre sac marin ou sac de sport.



* Le sac marin ou sac de sport

C’est le sac qui voyagera dans la soute de l’avion. Pendant le trekking, il contiendra les affaires que vous n’utiliserez pas pendant la journée. Transporté par les équipes de portage, vous le retrouverez à l’étape du soir.

Le poids de ce sac ne doit pas dépasser 20 kilos durant le vol international. Respectez scrupuleusement ce poids limité.

Confié aux porteurs durant le trekking, il ne devrait pas excéder une vingtaine de kilos.

Fermez votre sac par un cadenas durant le vol international, et identifiez-le, à l’intérieur et à l’extérieur, avec vos nom et adresse.





* Liste du matériel à ranger dans votre sac marin, sac de sport, ou dans votre sac à dos le jour du départ



* Pour la tête

- un bon bonnet, (l'un ou l'autre, pas les deux !)

- une casquette légère pour le soleil et un foulard

- de très bonnes lunettes de soleil, à verres haute montagne (indice 4)



* Pour le buste

- deux T-shirts en coton très léger (à Kathmandu, on trouve de très beaux T-shirts souvenirs à partir de 3 EUR)

- des sous-vêtements thermiques (Carline)

- une fourrure polaire épaisse, ou mieux, une veste en duvet (la veste en duvet est indispensable pour les programmes avec ascension de sommets type Island Peak, Mera Peak, Tilicho Peak, Ama Dablam)

- contre le vent et la pluie: une veste coupe - vent imperméable et légère avec une capuche est indispensable. Le Goretex et le Micropore sont les meilleurs tissus.

- N'emmenez surtout pas de sweat-shirts ou pull-overs, lourds et inutiles



* Pour les jambes

- deux collants chauds type Damart

- un pantalon de montagne chaud

- un pantalon léger (à utiliser durant les vols internationaux)

- un surpantalon en Goretex pour les programmes avec ascension de sommets



* Pour les mains

- une paire de gants en laine

- une paire de moufles étanches

- une paire de sous-gants, en fibre polaire ou en soie

- pour les programmes avec ascension de sommets, une paire de gants d'Alpinisme, confortables à - 25 degrés, une paire de sous-gants, et une paire de surmoufles en Goretex ou nylon (dans ce cas, n'emmenez pas de paire de moufles, sauf pour le Tilicho peak ou l'Ama Dablam).



* Pour les pieds

- chaussettes coton

- trois paires de chaussettes en laine

- de très bonnes chaussures de trekking ou d'Alpinisme (voir paragraphe suivant)

- une paire de chaussures légères pour les étapes à basse altitude, pour les campements le soir, et pour les ballades à Kathmandu

- des guêtres ou “ stop tout “ (pour les programmes avec ascension de sommets, les guêtres sont indispensables)



* Les chaussures de trekking

Elles doivent être à tige montante pour une bonne tenue de la cheville. La semelle doit bien accrocher au terrain. Choisissez donc un modèle performant de chaussures doublées Goretex, à semelle Vibram, robustes, étanches, gardant les pieds au chaud, permettant un passage éventuel dans la neige.

Pour les ascensions de sommets (Island Peak, Mera Peak, Tilicho Peak, Ama Dablam), emmenez une paire de chaussures de trekking très légères pour les étapes de moyenne montagne, les journées à Kathmandu et les trajets en avion, et une paire de chaussures d'Alpinisme de très bonne qualité, très chaudes, pour les étapes de trek en altitude et pour la ou les journées d'ascension (avec du vent, au sommet, la température ressentie peut descendre à - 25 degrés, voire - 35 degrés au Tilicho Peak ou à l'Ama Dablam).



* Divers

- quelques barres énergétiques en complément pour les étapes les plus longues (pas trop, on peut en racheter à prix corrects dans les premiers villages népalais traversés)

- un sac de couchage de très bonne qualité:

- sous tente, la température nocturne peut descendre à - 10 °C au-dessus de 4300 m, à - 15 °C au-dessus de 5000 m, à - 25 °C au plus haut camp d'altitude du Tilicho Peak ou de l'Ama Dablam

- dans les chambres des lodges, la température nocturne peut descendre à - 5 °C (seule la salle à manger est chauffée)

- un drap - sac en soie (léger, moins de 150 grammes), qui doublera le sac de couchage

- une couverture de survie légère (impérativement moins de 80 grammes)

- ne prenez pas de bâton téléscopique, sauf si vous êtes habitués à marcher avec

- une paire de lacets de rechange

- une lampe frontale ultra-légère à 4 ou 5 diodes avec deux jeux de piles de rechange (on ne trouve pas tous les types de piles sur place; pour le Tilicho peak ou l'Ama Dablam, prenez cinq jeux de piles de rechange)). Ne prenez pas de lampe frontale à ampoule classique, beaucoup trop lourde.

- une trousse de toilette très légère et une serviette de bain (une serviette de bain de 40 cms x 40 cms, pesant moins de 150 grammes, est largement suffisante). N'emmenez que du savon de Marseille pour vous laver et laver votre linge. Le shampoing s'achète à Kathmandu, en mini-doses de 10 grammes, pour 2 à 5 centimes d'Euro la dose. Messieurs, prenez deux rasoirs jetables pour vous raser + un mini-tube de mousse à raser de moins de 50 grammes (en vente en para-pharmacie). Pas de rasoir électrique, sauf si vous avez un modéle ultra-léger à piles.

- sous-vêtements (pour vos sous-vêtements classiques ou thermiques, tenez compte du fait qu'on peut laver ses sous-vêtements en trekking avec du savon de Marseille, vous gagnerez ainsi au moins 500 grammes en poids de bagages)

- le papier toilette s'achète sur place, n'en emmenez pas

- des serviettes humidifiées, type “Calinette“ (poids maximum 200 grammes)

- une gourde d’un litre et demi, si possible thermos pour boire chaud en altitude (gourde thermos d'un litre et demi indispensable pour les programmes avec ascension de sommets)

- un couteau de poche genre Opinel, de petite taille, donc léger (à placer dans votre bagage de soute)

- quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires

- nécessaire à couture (poids maximum 50 grammes) (à placer dans votre bagage de soute)

- appareil photo, pellicules ou cartes mémoire

- lecture pour l’étape

- une petite pharmacie individuelle comprenant tous les articles suivants:

- crème solaire haute protection, et stick labial

- crème répulsive anti-moustiques, traitement anti-paludisme si prescrit par votre médecin

- Élastoplast et double peau (Compeed), jeu de pansements adhésifs

- pince à épiler, petits ciseaux (à placer dans votre bagage de soute)

- vitamine C ou polyvitamine

- antidiarrhéique: Immodium, antiseptique intestinal: Intetrix, et Flagyl

- antalgique: Daffalgan

- antinauséeux: Primpéran

- acétazolamide: Diamox, si prescrit par votre médecin

- collyre: Uveline ou Antalyre

- Coramine Glucose

- médicament pour la gorge: Locabiotal, Lysopaïne

- antibiotique à large spectre (prévoir huit jours de traitement)

- pommade Bétadine

- pommade anti-inflammatoire

- une paire de boules Quiès ou bouchons d'oreille (utile pour Kathmandu, où les rues sont animées tard le soir)

- médicaments personnels





Ce que vous pouvez donner aux porteurs en fin de trekking :

Le Népal est un pays pauvre. Les sherpas et porteurs apprécieront les vêtements chauds (vieux pulls, vieux anoraks ou pantalons de ski, gants, bonnets, chaussettes chaudes) et aussi les baskets ou chaussures de randonnée passées de mode, ou vieilles lunettes de soleil (non rayées) que vous voudrez leur laisser en fin de trekking (ces cadeaux vous permettront aussi de faire de la place dans vos bagages pour les souvenirs que vous ramènerez du Népal)

* Hébergement: Dix nuits en lodge, durant le trekking, le plus souvent en chambre double.
A Kathmandu, depuis l'année 2002, à la grande satisfaction de tous nos voyageurs, nous logeons dans la grande maison de famille de notre ami et organisateur Népalais, Nima Thundu Sherpa. Loin du centre ville congestionné, où la pollution atmosphérique liée au trafic automobile et le bruit constant sont devenus trop durs à supporter, la maison de famille de Nima est située à 800 mètres du Sanctuaire hindouiste de Pashupatinath, dans un quartier résidentiel calme. Nima et sa famille nous y accueillent avec toute leur gentillesse et dévouement. Les chambres sont de 1, 2 ou 3 places, avec salles de bains attachées. Les repas, cuisinés par Pemba et Mina y sont excellents, mais ce qui vous marquera le plus c'est l'impression d'être dans une deuxième famille, tant l'accueil chez Nima est sincère et profond.

Le trekking du Camp de Base de l’Everest ne nécessite aucune technique, tout le parcours s’effectuant sur sentiers. Ces derniers, seuls axes de communication entre les basses et hautes vallées, sont parfaitement entretenus, et la marche y est aisée. L’ascension du Kala Pattar (5643 m) est également très aisée, sans aucun passage d’alpinisme ou d’escalade.
Vous êtes en bonne condition physique: bon marcheur, vous avez une bonne expérience de la randonnée en moyenne montagne dans les Alpes ou dans les Pyrénées, et vous entretenez votre forme par la pratique bihebdomadaire d’un sport d’endurance: course à pied, natation ou vélo.
Caractéristiques du trekking: temps de marche moyen de 5 heures et quart par jour / dénivelé journalier moyen des étapes de montée de Lukla au Kala Pattar: 640 mètres de montée / rythme en montée: 300 mètres de dénivelé par heure en moyenne montagne, et 200 à 250 mètres par heure au-dessus de 4000 mètres d’altitude.

* Le Pays

* Structure sociale
Le Népal est une république. Bien qu’aboli officiellement en 1953 par le roi Tribhuvan, le système des castes n’a pas totalement disparu, restant particulièrement actif chez les Hindouistes. Une multitude d’ethnies peuple ce pays de 22 millions d’habitants, dont principalement:
- les Newars, majoritaires à Kathmandu, artistes qui ont érigé et sculpté la plupart des temples de la capitale du Népal, et participé à la construction des monastères du Tibet.
- les Gurungs, de souche tibétaine, implantés dans la région de Pokhara et de Ghandrung, se caractérisent par un système ancestral de travail collectif des champs.
- les Sherpas, au nombre de 21 000, qui vivent majoritairement dans les villages de haute montagne de la vallée de l’Everest. Montagnards et guides hors pairs, bouddhistes par le coeur et par l’esprit.

* Renseignements divers
Capitale: Kathmandu
Population: 22 millions d’habitants
Superficie: 147 000 km2
Décalage horaire: par rapport à Paris, + 4 H 45 en hiver, + 3 H 45 en été
Devise: La monnaie est la roupie népalaise. Un Euro vaut entre 105 et 115 roupies. Pas de change obligatoire, mais pas de possibilité de changer les roupies népalaises à la sortie. Le dollar américain cash se négocie partout, les travellers chèques en $ plus difficilement. L'Euro ne se change facilement qu’à Kathmandu et Pokhara.
Quelques prix: A Kathmandu: 0,25 Euro pour une carte postale, 0,30 Euro pour une bouteille d’eau minérale, 0,50 Euro le coca.
En trekking, les prix augmentent en fonction du nombre de jours de marche nécessaires à un porteur pour transporter les marchandises jusqu’au village: au-dessus de 5000 m, l’eau minérale atteint 3 Euros le litre !
Souvenirs: l’artisanat népalais est très riche, à la portée de toutes les bourses. Entre autres :
- habillement: cachemire, pull en laine de yak, pantalons de trekking...
- objets de culte bouddhiste: moulins à prières, tankas, bols chantants, dorjés, ...
- artisanat typique: jarres en cuivre, sculptures sur bois, marionnettes, tapis, ...
Pellicules: On trouve des films à Kathmandu, et même de très bons laboratoires photos
Bibliographie: l’excellent ouvrage de Robert RIEFFEL: "Népal" (Ed Arthaud), le Guide "Népal" (Ed Arthaud), "Le Népal et ses populations" (Ed Complexe), et "Tintin au Tibet".

* Langue et religion, fêtes
La langue officielle est le népalais (dans les book-shops de Katmandu, vous trouverez facilement des dictionnaires de poche Français - Népalais), décliné en une multitude de dialectes locaux, variant de vallée à vallée. L’anglais de base est compris par la plupart des habitants des vallées de trek.
La religion régit de nombreux aspects de la société népalaise. L’Hindouisme (66 % des Népalais) et le Bouddhisme (30 %) coexistent et parfois même se confondent. Toute la vallée de Kathmandu, riche en cités impériales (Patan, Bakhtapur), monastères (Swayambhunath, Bodnath), et lieux de crémation (Pashupatinath) où afflue la foule des fidèles témoigne de l’intensité de la pratique religieuse. Dans les hautes vallées, les moulins ou drapeaux à prières, les chortens et les gompas se découvrent à chaque tournant du chemin.
La vie est ponctuée par de très nombreuses fêtes à caractère religieux, historique, légendaire ou saisonnier. Les principales sont: Nayabarsa, mi-Avril, le Nouvel An Népalais / Machendranath Jatra, début Mai, qui amène la mousson / Indrajatra, début Septembre, fin de la mousson / Dasain, en Octobre, fête nationale du Népal.

* Climat et météo, végétation
En dehors de la période de la mousson, de début Juin à mi-Septembre, qui noie le pays sous des trombes d’eau, le climat du Népal permet le trek en toute saison.
- L’hiver, de mi-Décembre à fin Février, le temps est magnifique, mais la neige bloque les cols d’altitude, et les températures sont glaciales au-dessus de 4000. Dans les vallées de Kathmandu et de la Kali Gandaki, les températures restent assez douces, permettant des petits treks.
- Au printemps, de Mars à fin Mai, les rhododendrons en fleurs magnifient la beauté des treks. Dés fin Mars, les principaux cols d’altitude sont praticables, et tous les grands treks classiques sont en excellentes conditions, autour des Annapurnas, du Manaslu ou dans les vallées de l’Everest.
- L’été, la mousson envahit une grande partie du Népal: les fortes pluies et la présence de sangsues interdisent quasiment le trek. Il faut alors se tourner vers des régions plus sèches, d’altitude élevée, telles le Mustang ou le Dolpo.
- L’automne, de fin Septembre à mi-Décembre, reste la saison classique du trek, mais aussi la plus fréquentée. Tous les massifs sont en excellentes conditions.
Au Népal, l’échelle de végétation se décale vers le haut: on trouvera des rizières jusqu’à 1900 mètres d’altitude, et des pommiers à 2800 m. Les rhododendrons fleurissent à 3600 m, et les derniers arbres se hissent à 4100 m. Les yacks pâturent jusqu’à 5300 m, et les sentiers montent jusqu’à 5500 mètres, bien plus haut que le Mont-Blanc....