Warning!

To participate in one of our programs you must be registered with Le Pays d\'en Haut! You will find the registration form by clicking on this link!

Ski de Randonnée, Oetztal, Tirol autrichien

Oetztal - Austria

Period :

de début Mars à début Mai

Price :

From 1120 €

Difficulty :


Physical Condition :

Technical level :

Group :

From 6 to 8 personnes

Duration :

7 jours

Quelques photos...

L'Oëtztal à ski de randonnée, au Tyrol autrichien, 7 jours, groupe de 6 à 8 skieurs. Transfert gratuit aller-retour au départ de l'aéroport de Genève, nombre de places limité, nous consulter. RV à Vent à 18h30 la veille du premier jour du programme. Au cœur du Tyrol, le massif de l’Oëtztal cultive la tradition d’accueil des montagnards autrichiens, chaque refuge portant dans ses moindres détails l’empreinte d’ébénistes de génie, et chaque gardien mettant à cœur de vous faire savourer une cuisine tyrolienne reconstituante. Dans ce pays de la douceur de vivre, le ski et les cimes sont à l’unisson: souvent d’accès aisé, près de deux cents sommets de plus de 3000 mètres composent les Alpes de l’Oëtztal, et notre parcours nous portera sur quatre d’entre eux, dont le Wildspitze (3770 m), plus haut sommet du Tyrol et deuxième sommet d’Autriche. Au passage, nous visiterons le site où fut trouvé "Oëtzi", notre ancêtre randonneur. Un parcours superbe, étudié pour limiter les portages (deux ascensions en aller-retour au départ des refuges). Forts de plus de 30 ans d'expérience du raid au Tyrol en été comme en hiver, nous vous offrons les meilleures prestations dans les confortables refuges autrichiens : chambres et dortoirs chauffés, douches chaudes, gourde de thé offerte à chaque participant par le gardien le matin au départ de l'étape. Itinéraire: R.V. à Vent à 18h30 la veille du premier jour du programme (transfert gratuit aller-retour au départ de l'aéroport de Genève, nombre de places limité, nous consulter). Nuit en hôtel à Vent / Vallon de Niedertaler, refuge Martin Busch (2501 m) , refuge Similaun (3019 m) / en aller-retour, sacs légers, le Similaun (3606 m), nuit au refuge Similaun / HauslabJoch (3279 m), refuge Bella Vista (2842 m) / antécime du Weisskugel (3739 m), HochJoch Hospitz (2412 m) / Fluchtkogel (3500 m), Vernagt Hütte (2755 m) / en aller-retour, sacs légers, le Wildspitze (3770 m), nuit à Vernagt Hütte / descente à Rofenhofe (2050 m), Vent, séparation à Vent en milieu de matinée.

RV à Vent à 18h30 la veille du premier jour du programme.

J 1 Petit village typique des hautes vallées du Tyrol, Vent, altitude 1896 mètres, marque le début de notre raid. Du village, la remontée du vallon de Niedertaler va nous conduire au refuge Similaun, 3019m, notre première étape. Après un départ raide, la trace remonte en pente douce le vallon, en balcon au-dessus du torrent. Le Similaun apparaît au tournant du sentier, nous serons sur sa cime demain. Nuit au refuge Similaun, large bâtisse, solide et massive comme les Tyroliens !

Étape de 5 heures 30. Dénivelé en montée de l’étape: DM = + 1123 m. Dénivelé en descente de l’étape: DD = 0.



J 2 Au petit jour, sacs légers, nous gravissons le Similaun. effectuant l'ascension en aller-retour. Le Similaun, 3606 m, est un magnifique belvédère: les Alpes du Tyrol s’étendent à perte de vue sur les terres d’Autriche, au Sud apparaissent les sommets italiens de l’Ortler, le panorama est fabuleux. La descente s’effectue dans un versant bien protégé où la neige est souvent excellente, jusqu’au chaleureux refuge de Similaun, où la cuisinière tire la quintessence des traditions culinaires italiennes et autrichiennes.

Étape de 3 heures . DM = + 587 m ( sacs allégés ). DD = - 587 m.



J 3 L’étape d’aujourd’hui est courte, aussi nous ne quitterons pas nos confortables couettes avant 7 heures du matin. Du refuge, nous atteignons rapidement le col du HauslabJoch, 3279 m, après un petit détour pour aller rendre visite à la " tourbière glaciaire " où fut découverte il y a quelques années la momie d’Oëtzi, notre ancêtre randonneur, ainsi qu'au monument érigé á sa mémoire. Du HauslabJoch, une très belle descente en versant nord, alternant larges combes et petits ressauts propices aux virages et godilles nous conduit au glacier de Hochjoch. Remontée facile sur le glacier jusqu'au refuge Bella Vista, 2842 m, qui dispose de tout le confort, et même d'un sauna ! Après-midi de repos.

Étape de 3 heures 30. DM = + 360 m. DD = - 537 m.



J 4 Quatrième jour de raid, la forme est là, et nous en profitons pour gravir l'antécime du Weisskugel, 3739 m, ou même son point culminant si les conditions sont bonnes. De Bella Vista, longeant une piste de ski, nous arrivons au col Egg, 3163 m. Descente vers le glacier de Hintereisferner, avant de repartir en montée sur le glacier, vaste fleuve de glace que nous remontons jusqu’au col HintereisJoch, 3471 m, d’où la vue est splendide. Du col, après quelques conversions, nous atteignons aisément la cote 3700 m, où nous laissons nos skis. Si la trace est bonne, nous pourrons atteindre en cordée le point culminant du Weisskugel, à 3739 m. La descente vers HochJoch Hospitz est un régal après tous ces efforts, et le long schuss final sur le glacier Hintereisferner constitue l’un des plus beaux souvenirs du raid. En fin d'étape, courte remontée à pied de 20 minutes vers HochJoch Hospitz, 2412 m, magnifique refuge où nous passerons la nuit.

Étape de 7 heures. DM = + 1270 m. DD = - 1700 m.



J 5 Du refuge, en suivant le Delorettenweg, nous prenons pied sur le Kesselwandferner, dont la remontée sous les rayons du soleil matinal constitue un des plus beaux moments de ce raid: la neige scintille, l’air est sec et frais, et les skis glissent en silence sur ces immenses dômes glaciaires. Nous laissons nos sacs près du Oben Guslar Joch, pour gravir facilement la pente de neige du Fluchtkogel, 3500 mètres, beau belvédère sur la vallée de Gepätsch et sur les 3770 mètres du Wildspitze, deuxième sommet d’Autriche, que nous gravirons demain. Descente aisée, en passant à distance de quelques séracs, du glacier de Guslar jusqu’au refuge de Vernagt, 2755 m.

Étape de 6 heures. DM = + 1088 m. DD = - 745 m.



J 6 Le grand jour ! Sacs légers, nous quittons le refuge à l’aube, par une trace en pente douce qui mène au glacier du Klein Vernagt ferner. Remontée aisée du glacier, une petite pente raide, et c’est le Brochkogel Joch, 3423 m . Une courte traversée, et les pentes finales du Wildspitze apparaissent: skiable jusqu’à 3700 mètres, la voie normale suit ensuite une courte arête facile mais parfois aérienne, qui se gravit en cordée crampons aux pieds, où votre guide vous conseillera efficacement. 3770 mètres, le point culminant du raid est atteint, et nos premiers sommets, Similaun, Weisskugel, Fluchtkogel, saluent notre ascension. Descente au refuge Vernagt par l’itinéraire de montée, pour y savourer une bière locale, à la santé de ces montagnes et de ceux qui ont la chance d’y vivre. Nuit au refuge Vernagt.

Étape de 6 heures 30 . DM = + 1015 m (sacs allégés). DD = - 1015 m.



J 7 Nous concluons notre raid par la très belle descente sur Rofenhofe (2050 m). De là, après la traversée de la passerelle du torrent de Rofen, l’itinéraire de Barstboden nous conduira à Vent, ultime descente, avec sans doute un peu de tristesse à l’idée de quitter ces merveilleuses montagnes.

Etape de 1 h 30. DM = + 30 m. DD = - 815 m.

Séparation à Vent en milieu de matinée.



Ce programme peut être modifié par le guide de haute montagne pour assurer la sécurité du groupe en fonction du niveau des participants et des conditions météorologiques ou nivologiques .

- Le prix comprend: du lieu de rendez-vous à celui de la séparation, dans le cadre du déroulement normal du programme:

- l’encadrement par un Guide de Haute Montagne, et ses frais (vivres, hébergements, déplacements)

- le matériel collectif spécifique: radio de liaison avec les organismes de secours en montagne, pharmacie collective, matériel de sécurité et d’orientation (couvertures de survie, traîneau, cordes, trousse de réparation, altimètre, boussole, GPS)

- le prêt d’un ARVA, d’une pelle, d’une sonde et d’un baudrier

- la réservation des places dans les refuges pour les différentes étapes du groupe

- l’hébergement en refuge gardé, et la demi-pension du J1 soir inclus au J7 matin inclus

- gourde de thé offerte à chaque participant par le gardien le matin au départ de l'étape



- Le prix ne comprend pas:

- les assurances facultatives EUROP ASSISTANCE

- les vivres de course

- les boissons dans les refuges (au refuge Similaun, l’eau n’étant pas potable, vous pourrez acheter de l’eau minérale ou du thé, pour les repas), et les dépenses personnelles

- l’équipement individuel et l’équipement spécifique au ski de randonnée: skis, bâtons, chaussures, couteaux à neige et peaux de phoque autocollantes, crampons d’alpinisme

- les déplacements supplémentaires liés à une modification du programme pour raisons météorologiques ou nivologiques

- le transport du lieu de domicile au lieu de rendez-vous, et le transport du lieu de séparation au domicile

- d’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique " le prix comprend "

- la demi-pension en hôtel à Vent la veille du début du raid

Rappel: Pour la plupart de nos programmes, vous bénéficiez du prêt gratuit d’un baudrier, d'une pelle, d'une sonde et d’un ARVA (appareil de recherche pour victimes d’avalanche), dont vous êtes responsables durant la durée du raid. Dès votre arrivée à l’étape, éteignez votre ARVA, et rangez le dans votre sac, à l’abri de l’humidité et des tentations.

Vous pouvez louer en magasin l’équipement technique suivant: chaussures de ski de randonnée, skis de randonnée avec peaux de phoque et couteaux à neige, bâtons de ski, crampons. La qualité du matériel loué peut poser des problèmes en début de raid: peaux de phoque se décollant, fixations des skis mal réglées, couteaux à neige ne correspondant pas aux skis: insistez pour que le loueur vous explique le montage des peaux de phoque, ce qui vous permettra de vérifier qu’elles collent sans laisser de trace de colle sur la semelle du ski, marchez avec vos chaussures, faites régler les fixations suivant votre poids, faites vous montrer la mise en place des couteaux à neige, faites ajuster les crampons à vos chaussures.

Prenez des bâtons de ski équipés de rondelles larges (au minimum 8 cms de diamètre).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Pour louer sur Saint-Gervais Mont-Blanc :

Nous avons mis en place un partenariat avec le magasin TWINNER de Saint-Gervais pour la location de skis pour nos clients non équipés.

Contactez le magasin TWINNER de Saint-Gervais (pas celui du Bettex !) pour réserver votre matériel de ski hors-piste (skis, bâtons, chaussures) ou de ski de randonnée (skis, bâtons, chaussures, peaux de phoque, couteaux á neige), piolet, crampons, 15 jours á l'avance.

En retirant votre matériel au magasin, indiquez que vous êtes inscrit á un programme LE PAYS D'EN HAUT. Réglez votre location et adressez nous par pli postal sous 8 jours la facture du magasin, pour bénéficier d'un bon de réduction de 5 % valable 15 mois sur un de nos programmes au choix, en France, Italie, Suisse et Autriche. Attention, l'offre n'est valable que si la facture du magasin nous est adressée sous 8 jours.

Coordonnées TWINNER, magasin de Saint-Gervais :
168 rue du Mont-Blanc, 74170 SAINT-GERVAIS-LES-BAINS
TEL : 04 50 47 75 97
FAX : 04 50 47 72 41

----------------------------------------------------------------------------

N'emportez pas d'autres habits que ceux indiqués ci-après : en altitude, chaque gramme compte.



Se vêtir:

la tête

- un passe-montagne ou un bonnet chaud

- un chapeau en toile ou une casquette pour le soleil, et un foulard

- des lunettes de glacier, ou de très bonnes lunettes de ski

- un masque de ski



le buste

- sous-vêtements thermiques

- un très bon pull en laine ou une fourrure polaire épaisse

- pour le vent et les bourrasques, une veste coupe-vent en Goretex ou Micropore avec capuche est indispensable.



les jambes

- un collant léger pour la nuit

- un pantalon de ski

- un surpantalon imperméable en nylon ou en Goretex, indispensable par mauvais temps



les pieds

- une paire de chaussettes de laine, une paire de chaussettes de ski (mi-laine, mi-coton)

- une paire de guêtres si elles ne sont pas incorporées au pantalon de ski



les mains

- une paire de très bons gants de ski

- une paire de sous-gants (soie ou Tribothermyl)

- une paire de surmoufles en nylon ou Goretex



Dans votre sac à dos:

- une paire de chaussettes de laine et des sous-vêtements de rechange

- une trousse de toilette très légère, du papier toilette, trois sacs plastique pour le rangement

- une lampe frontale munie d’une pile alcaline neuve, une ampoule de rechange, une pile de rechange

- un drap sac en soie: obligatoire dans les refuges autrichiens, italiens, et suisses, les refuges ne fournissant que des couvertures de laine (n’emmenez pas de sac de couchage). N'emmenez surtout pas un drap-sac en coton, beaucoup trop lourd.

- une gourde (1 litre un tiers minimum) légère, isotherme si possible

- un couteau de poche type Opinel

- une mini-pharmacie individuelle: crème solaire et stick labial, Élastoplast + " double peau ", Doliprane, collyre Uveline, Locabiotal et Lysopaïne, boules Quiès ou Ear, médicaments personnels.

- une couverture de survie

- un plastique étanche contenant: carte d’identité ou passeport, contrat d’assurance, Euros (pour vos boissons ou dépenses personnelles en refuge suisse, munissez-vous de francs suisses : les cartes bancaires sont rarement acceptées en refuge)

- carte de membre du Club Alpin Français ou de la Fédération Française de la Montagne si vous l’avez (dans ce cas, signalez-le à votre guide)

- facultatif: du fart en tube (Colltex), ou un petit carré de fart-paraffine argent (Toko)



Votre matériel technique:

- un sac à dos d’une contenance de 50 à 60 litres. Pour votre confort, il doit comporter une courroie de fixation abdominale, des porte-skis latéraux, une attache porte-piolet. N'emmenez surtout pas de sac de randonnée sur sentier de grande capacité (ces sacs sont généralement très lourds et n'ont pas de porte-skis latéraux). N'oubliez pas que vous devrez glisser dans votre sac la pelle et la sonde que nous vous prêterons.

- skis de randonnée, équipés de fixations de randonnée, aux semelles exemptes de taches de colle.

- peaux de phoque autocollantes, coupées à 5 cms au moins du talon du ski en arrondissant les angles.

- couteaux à neige, adaptés aux fixations et aux skis.

- bâtons de ski, aux rondelles larges pour la neige profonde.

- une paire de chaussures de ski de randonnée avec chausson intérieur amovible et semelle Vibram. Protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ avec de l’Élastoplaste.

- crampons automatiques ou semi-automatiques, réglés à vos chaussures.

- un piolet léger, baudrier, ARVA, pelle, sonde

Six nuits en refuges de montagne gardés, très confortables, en dortoir.

Raid classique nécessitant une bonne maîtrise de ses skis aussi bien à la descente, quelle que soit la qualité de la neige ( vous savez tourner en neige profonde ), qu’à la montée ( conversions, marche sur neige dure avec couteaux ). Vous êtes du niveau " 3 A - 3 B " des cours ESF, et vous avez déja pratiqué plusieurs journées de ski de randonnée.

Le temps moyen de ski ( montées et descentes ) est de 5 heures et demie par jour, hors arrêts, sur une base moyenne de 300 mètres de montée à l’heure.

Les points culminants des principaux sommets du raid ( Similaun, Weisskugel, Wildspitze ), s'ils sont en bonnes conditions, s’atteignent aisément en marchant crampons aux pieds, encordés, même si vous êtes débutants en alpinisme.

Votre condition physique : pratique régulière d’un sport d’endurance (course à pied, natation, vélo). Nous vous recommandons de bien vous préparer physiquement durant les cinq semaines précédant le départ: 3 footings de 30 minutes ou deux footings de 45 minutes chaque semaine ou des week-ends de ski de randonnée, complétés par un travail de musculation des jambes type salle de gymnastique (quadriceps, ischio jambiers, mollets). Cette préparation de base vous permettra de vous économiser durant les montées, et de profiter pleinement du plaisir des descentes.
Nul esprit de compétition durant ce raid, mais une bonne préparation physique est un atout essentiel pour réussir ces sept journées de Ski.

Les hôtels et refuges n'acceptent pas la carte bancaire, uniquement les espèces